O comme Odeurs de voyage

A leur retraite, mes grands-parents s’installèrent dans un petit village franc-comtois, surplombant Lons-le-Saunier: Montaigu. Plusieurs fois par an, nous y allions, mes parents mes frères et moi pour un week-end prolongé ou pour une fête et invariablement le même rituel s’organisait…
Le départ était prévu vers 8h, nous avions 300 kms à faire et Mamita et Papy nous attendaient pour le déjeuner. Chacun d’entre nous se préparait, s’habillait « bien » pour ne pas affronter à l’arrivée d’éventuelles remontrances de Papy. Maman mettait une jolie robe et se parfumait de « Shalimar » de Guerlain, Papa chargeait les bagages dans la DS, et posait délicatement sur la lunette arrière l’excellent Munster « fait à cœur » acheté Read more

Maurice 1914-1925 par Madeleine

Les rumeurs de guerre contre les Allemands, ces Prussiens d’autrefois, dérangèrent en 1913 la fin des études de Maurice. Il eut sa première partie de bacho latin et grec et, en 1914, la deuxième partie. Il demanda aussitôt à son père la permission de s’engager, ne rêvant que, comme tous les jeunes de cette génération, de prendre la revanche de la guerre de 1870. Il avait 18 ans et vous comprendrez que le père pour qui seul ce fils comptait dans sa vie, refusa et Maurice qui désirait faire ses études de médecine, se consola en Read more