X comme Xures

C’est un petit coin de France où se retrouvent sans se lier plusieurs branches familiales les Vitou, les Rousselot, les Grillet, les Bize, les Guyot, les Ancelon, les Jeanpierre, les Moisson… et les autres ont vécu entre Vic-sur-Seille, Chateau-Salins, Salonnes, Jallaucourt , Chambrey et plusieurs autres…  C’est un petit coin de la Moselle où ont vécu Nicolas le meunier et sa femme Jeanne. Il est  le fils de Nicolas Moisson et de Marguerite Loutriche et il est né à Courcelles-Chaussy à plus de 60 kilomètres de là le 17 mai 1720. Elle est la fille de Dominique Braconnier et de Marguerite Bertin et elle est née à Silly-sur Nied non loin de Courcelles-Chaussy le 21 janvier 1722. Nicolas le meunier et Jeanne s’épousent devant le curé de Silly-sur-Nied le 7 janvier 1744. Je suis leur périple ensuite avec la naissance de leurs onze enfants, les cinq premiers naissent à Courcelles-Chaussy, je ne sais pas ou est née la sixième mais elle meurt à quatre mois à Raville, le septième, la huitième et la neuvième naissent à Raville et les deux derniers poussent leurs premiers cris à Bionville-sur-Nied.

Vous avez raison, si vous avez bien lu, pas de Xures à l’horizon…

Mais j’y viens, Nicolas et Jeanne s’installent à Xures entre 1764 et 1781, peut-etre pour s’occuper d’un nouveau moulin. C’est dans ce petit village que meurt Nicolas le 18 janvier 1781, que se marie leur fille Aimée le 8 janvier 1782, et que s’éteint à son tour Jeanne le 27 décembre 1783.

Deux des fils de Nicolas et un de ses petits fils seront meuniers également.

Nicolas MOISSON
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

W comme Wolfskirchen

Continuons vers l’est de la France, pour arriver dans le Bas-Rhin, à Wolfskirchen. Un petit village dont le nom signifie « églises des loups ». Nous ne sommes qu’à deux pas de la Moselle  en général et de Niederstinzel en particulier ou naîtront les enfants de Pierre Becker dit bourgeois et Marie Barbe Rieffel. Ils se sont mariés le 20 février 1748 à Wolfskirchen, du moins il semble…

J’ai trouvé cette date dans un relevé qui est certainement exact mais je n’ai pas encore pu le vérifier, mais un mariage à Wolfskirchen ne pouvait être laissé dans l’ombre…

Et c’est comme cela que l’on passe pour quelqu’un de pas sérieux…

Vous pouvez néanmoins retrouver la descendance de Pierre et Marie Barbe dans mon arbre, ou vous pourrez découvrir qu’ils étaient les ancêtres de Cécile dont je vous ai souvent parlé

Pierre BECKER
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

Q comme Querenaing

Pas le choix pour le Q… Seule commune de mon arbre commençant par cette lettre, Querenaing mais avec une personne collatérale assez lointaine , il s’agit de Quénibert François Joseph Boucly.

Quénibert, un prénom du Nord, je ne l’ai jamais rencontré ailleurs. Quénibert donc est décédé à Querenaing il était l’époux de Lièvine Joseph Blas une descendante de  Jacques Blas comme moi. Ils s’étaient mariés le 13 juin 1826 à Saint Martin sur Ecaillon d’où est originaire la jeune mariée, l’époux lui est originaire de Salesches non loin de là.

Quénibert François Joseph BOUCLY
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

 

M comme Malzéville

Je ne pouvais passer à coté de Malzéville commune limitrophe de Nancy ma ville natale, puisque l’un de mes ancêtres « préféré » Léopold Silice y a vécu et y est décédé le 24 aout 1922. Mais je vais pourtant vous parler d’une autre branche de ma famille, celle de Cécile Becker.

Ses parents se sont mariés à Malzéville le 12 janvier 1859, lui s’appelle Michel Becker  c’est un tonnelier de 28 ans et est originaire de Mittersheim en Moselle, elle, Marie Victorine Moisson est née à Malzéville , elle a 21 ans, est tailleuse, son père est tonnelier également et je vous ai déjà parlé de sa mère  Agathe Flin.

Le père de la mariée est descendant de Robert Moisson dont je vous ai parlé au J de ce Challenge.

Michel et Marie Victorine auront deux enfants Michel Auguste né en 1862 et Cécile née en 1869 qui seront orphelins de mère en 1871.

Mais ce qui me lie aussi à cette communes ce sont les jeudis passées chez mes grand-parents qui avaient hérité de la maison de Léopold...

Marie Victorine MOISSON
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

J comme Jouy en Josas

Reprenons la route vers le J de Jouy en Josas dans les Yvelines.

Je me dirige naturellement vers l’église Saint Martin puisque c’est dans cette église que se sont mariés Robert et Anne. Nous sommes en 1667 le samedi 26 novembre.

Robert Moisson et Anne Delaholle sont tous les deux originaires de la paroisse, il est fils ainé de Robert et de Suzanne Guilliard et elle est la fille de Pierre et de Reine Pellerin.

Monsieur le curé Marchais rédige:

« Le 26me novembre i667 aprez les fiancailles et publication des bans faits le Mariages de Robert Moisson et de Anne delaholle tous deux de cette paroisse, ne sestant decouvert aucun empeschement Je les ay mariez et leurs ay donné la benediction nuptiale en presence de leurs parens »

Je leur ai trouvé 5 enfants, dont l’ainé s’appelle Robert comme les premiers nés de la famille, mais c’est son frère Nicolas qui sera mon ancêtre. Robert et Anne décéderont dans leur paroisse d’origine.

Robert MOISSON
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :