La jeune maman

28 janvier 1904, avenue Théophile Gautier à Paris (XVIe), après une matinée pluvieuse, le soleil réchauffe un peu la température. Marie hésite puis décide de sortir promener Madeleine qui babille dans son berceau. Elle la couvre bien, l’installe dans le beau landau et met sa cape et son chapeau. Elle sort du pavillon situé dans la cour de l’immeuble que le père de sa fille, architecte, vient de finir de construire.

C’est dans sa rue que je la croise de façon hautement improbable, comme si j’avais été transportée plus de 100 ans en arrière.

C’est une jeune femme ravissante qui semble heureuse, je suis évidement surprise de cette rencontre et très vite me vient une question à lui poser. Je me permets de l’aborder en la complimentant sur ce beau bébé souriant, puis en me présentant. Elle a du mal à me croire mais a envie de parler. Je l’accompagne dans sa promenade vers les jardins du Trocadéro.

Read more

W comme Wallons

Au fil de mes recherches, je me suis découvert des ancêtres Wallons. La première qui me fit signe, si l’on peut dire, car c’est par son acte de décès du 7 janvier 1827 à Abbeville, qui a tenté de m’ indiquer son lieu de naissance, c’est Marie Rosalie Gaillard. Ce n’étais pas très clair, je lisais Dogy arrondissement de Tournoy (Jeniniappes) .

Read more

T comme le théâtre inachevé

AnceletMadeleine que vous pouvez découvrir au travers de ses mémoires a aussi écrit en 1989 sur son grand-père Gabriel Auguste ANCELET
Le nom d’ Ancelet est à l’ordre du jour actuellement ; on en parle dans les journaux, et surtout à Compiègne, parce qu’à la fin de l’année 1989, cent-vingt et un ans après le début de son édification par l’architecte de Napoléon III, Gabriel Auguste Ancelet, « Le Grand Théâtre du Château de Compiègne » va être non restauré, mais achevé et deviendra un lieu de création pour la Musique Française. Compiègne sera alors « l’Aix-en-Provence » du Nord. L’exceptionnelle qualité de son théâtre lui permettra d’accueillir des Read more

R comme Raconter ses souvenirs : Madeleine, souvenirs de jeunesse

MitaMa grand-Mère Madeleine que l’on appelait “Mamita” est décédée en 1999 à 5 jours de son quatre-vingt seizième anniversaire.
Il y quelques années, je lui avais demandé de raconter ses souvenirs, ce qu’elle a fait selon moi avec talent.
N’oubliez pas d’écouter vos proches, faites les parler, faites les écrire, ils ont tous leur vie à raconter…

“C’est au rez-de-chaussée du 19 de la rue Théophile Gautier que j’ai passé, jusqu’à l’âge de 21 ans, neuf mois de chaque année, d’octobre à juillet. Mais les trois mois d’été, nous les passions à Ault-Onival où mon père, à ma naissance avait fait construire une jolie villa « La Villa Madeleine » qui Read more

N comme Nicolas Guignet

Nicolas Guignet est né le 16 décembre 1734 à La Neuville-Garnier dans l’Oise, il est le fils d’Eloy laboureur à La Neuville et de Marguerite Boudeville. Il est le 7 eme enfant d’une fratrie de 8 enfants (7 garçons et une fille) dont deux sont morts très jeunes.C’est sans doute en 1756 au moment ou la manufacture de Vincennes est transférée à Sèvres  dans un bâtiment construit à l’initiative de Madame de Pompadour, à proximité de son Chateau de Bellevue que toute la famille va s’installer à Saint-Cloud car Eloy travaille alors dans cette Manufacture de Sèvres.

Read more