4 août 1914

0h15 – 4 août 1914 (JMO du 37e RI)

Le colonel reçoit communication de l’ordre d’opération pour la journée du 4. Cet ordre fait connaître que l’ennemi se retranche sur les hauteurs de Craincourt, d’Allaucourt, forêt de Grenecey, Vic, Juvelize, Donnelay qu’il a repoussé des postes de douaniers installés près de la frontière, poussé un gr à la dispositionos de Cavalerie avec des cyclistes sur Lanfroicourt et envoyés sur Champenoux, Réméreville et forêt de Saint-Paul des patrouilles de Uhlans qui ont été repoussés. La division doit continuer sa mission sous les modifications suivantes: le groupe de couverture de Morey (3 B. et 2 pelotons de C.) sera réduit de 2 compagnies remises à la disposition du Général de Division pour occuper et organiser le bois de Faulx à l’Ouest de la Rochette. Le groupe ainsi réduit a pour mission de surveiller le front: Landremont, Serrières, M. Toulon, M. St Jean d’arrêter les patrouilles ennemies et de reconnaître l’ennemi qui viendrait à attaquer en le retardant et en prenant comme direction de repli: Custines Bois Folisel. On devra dit l’ordre s’attacher à renforcer encore l’organisation défensive mais les travaux ne commenceront qu’après que la situation du matin aura été éclaircie; la surveillance restera très active sans que l’on dépasse la limite fixée hier. Il est une impérieuse obligation que tout acte de provocation soit évité, s’il y a des incidents, ces incidents ne devront naître et de se développer que sur le territoire français. Toute attaque de l’ennemi, sera repoussée énergiquement, jusqu’à la frontière qui ne devra être franchie dans aucun cas.

0h45 – Ordre d’exécution- les deux compagnies du 3eme B. qui doivent se porter à l’Ouest de la Rochette commenceront le mouvement aussitôt que possible. Elles relèveront une compagnie du 2eme B. (7e) qui a été envoyée cette nuit à la lisière N. du bois de Faulx, au S. de Montenoy. La G.G. de Montenoy sera maintenue et fournie par le 2eme B.

1h30 – En Exécution, de l’ordre reçu à 0h15 et à la suite des reconnaissances faites dans la région Faulx-Montenoy qui n’ont relevé, aucun indice de danger, le 1er B. (moins la 7ieeme Cie.) doit le suivre dès que les Cies auront étés ralliées.

2h45 – En arrivant, à Eulmont, l’ordre est reçu:  » des renseignements, dignes de foi, permettent de s’attendre à une attaque de l’ennemi sur tout le front cette nuit à 1h du matin (heure française). En conséquence, on prendra immédiatement les armes et on se tiendra près à agir, à partir de la réception du présent ordre. Le 1er B. reste sous les armes dans la partie NE d’Eulmont, il est rejoint vers 6h30 successivement par les  2 eme B. (moins la 7eme Cie) celles-ci au centre du village. Les compagnies s’installent en cantonnement d’alerte prêtes à prendre les armes au premier signal.

8h – La proclamation de l’État de siège sur tout le territoire National est communiquée.

8h30 – Un compte rendu fait connaître que les 9e et 11e Compagnies sont installées au bois de Montenoy: 1 peloton chemin Gde rang Montenoy.

19H – Un télégramme du ministre de la Guerre fait connaître que la guerre est officiellement déclarée entre la France et l’Allemagne.

Cartographie du 4 août 1814

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *