4 novembre 1914

4 Novembre 1914 (environs d’Arras)

Ma chère Cécile chérie,

Rien de nouveau, au moment de partir pour nous embarquer, nous avons reçu contre-ordre et nous piétinons un peu sur place. Depuis deux jours, nous n’entendions plus le canon, mais ce matin nous l’avons entendu dans le lointain.

Nous avons eu un temps superbe depuis deux ou trois jours. Aujourd’hui le brouillard réapparaît. Les nouvelles continuent à être bonnes, malheureusement le recul n’est pas encore bien sensible,

J’ai traversé ce matin un patelin dont j’ai bien souvent entendu parler : Avesnes-le-Comte. Étant de l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, nous avions souvent des erreurs d’adresses quand on n’avait pas le soin de préciser le département.

C’est un gros village, chef-lieu de canton, je crois.

Hier soir nous avons logé dans un château ou du moins ce que l’on appelle ici un château, nous nous sommes couchés à minuit 1/2 étant arrivés à 10h1/2 du soir, mais à 5 heures on nous faisait sonner le réveil. La marche n’a pas été longue, puisque nous sommes déjà arrivés et il n’est que 11 heures. Ici c’est encore un château, mais c’est froid comme tout, toujours bien et aussi que je t’aime toujours plus fort.

Bien à toi ma chérie.

J.Druesne

Je découpe l’autre feuille pour demain. Pas reçu de lettre hier, ni aujourd’hui, ce sera sans doute pour ce soir.

_________________________________________

4 novembre 1914 (JMO du 37e RI)

Le régiment part à 6h pour se porter sur Manin. Il s’installe au cantonnement. A 6h du soir, il reçoit l’ordre de se porter sur Ramecourt pour y attendre le moment de s’embarquer.

Cartographie du 4 novembre 1914

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *