20 septembre 1914

(Lieu barré) 20 septembre 1914

Ma bonne Cécile

Il est 4 heures du matin et nous allons nous embarquer pour une destination inconnue. Je pense que c’est pour Amiens (barré) car la poste est déjà filée la-bas avant-hier.

Nous avons dû faire une grosse marche hier et nous sommes en route depuis minuit, comme nous étions arrivés à 7 heures du soir, nous ne nous sommes pas couchés.

Je suis désolée, ma chérie de cet éloignement, non pas à cause du travail qui nous attend, mais parce que le service de la poste si mal fait ne me permettra plus de te donner de mes nouvelles avec autant d’assiduité.

D’autre part, je croyais toujours pouvoir rencontrer Robert et ce bonheur m’est refusé.

J’écris comme tu le vois à la hâte, je vais pour porter ma lettre affranchie afin de pouvoir la cacheter, car il est interdit de dire où l’on va.

Je t’embrasse mille et mille fois. Je t’écrirais en route ou à mon arrivée.

Ton affectionné

J.Druesne

______________________________________

20 septembre 1914 (JMO 37e RI)

Embarquement des bataillons dans les conditions fixées. Un accident de chemin de fer à la gare de Dongermain a retardé le 1er bataillon.

Cartographie du 20 septembre 1914

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *