U comme Uniforme

J’avais déjà pour le ChallengeAZ de 2016, utilisé ce mot mais pour parler des uniformes militaires découverts sur des photos familiales. Mais cette fois, je vous propose de découvrir la veste de l’uniforme de Maurice Billet. Elle revient de loin, elle a plus de cent ans. Elle a longtemps dormi dans le grenier de mes grands-parents. Ma grand-mère Madeleine Ancelet me la confiée lorsqu’elle a quitté sa maison de Montaigu dans le Jura.

C’est une veste élimée mais c’est celle que portait Maurice billet pendant la 1ere guerre mondiale. Elle porte même la cicatrice de la blessure par une balle à l’épaule.

Le parcours de Maurice Billet est impressionnant. Il est né le 4 mai 1896 à Paris de Louis Jean Baptiste  Billet et de Marie Alexandrine Lolivray. Mais je ne vous parlerai pas cette fois de toutes sa vie mais juste de son parcours militaire grâce à sa fiche de matricule.

La fiche matricule

Son matricule: 4349 du 2eme bureau de Paris

Maurice Billet est incorporé le 12 avril 1915, arrivé au corps et  soldat de 2eme classe au 39e Régiment d’Infanterie le 1er mai 1915. Puis il est admis élève aspirant officier, et  passe au 74e Régiment d’Infanterie le 4 décembre 1915 par décision du Général commandant la 3eme Région n°323 B du 17 novembre 1915.

Il gagne au front les galons de  Caporal le 15 mars 1916. Il passe au 317e Régiment d’Infanterie le 16 avril 1916 et est nommé  Sergent le 12 juin 1916. Détaché le 1er mai 1917 au cours de chef de section G.A.E.(?) (SP147). Il suit les cours de chef de section d’Epinal en été 1917, et retourne au 317e d’infanterie en août. Il est promu sous-Lieutenant de réserve à titre temporaire par décision Ministérielle du 19 juillet 1918 et affecté au 41e Régiment d’Infanterie ( JO du 21 juillet 1918). Entre temps, il est intoxiqué par les gaz ( 20 mars) et après il est blessé d’une balle à l’épaule ( 17 juillet 1918, combat de Oeuilly-Beauvoisin).

Mis à disposition du comité National Polonais le 27 mars 1919, il est affecté au 124e Régiment d’Infanterie à Laval le 11 avril 1919 (décision Ministérielle 2732 du 11 avril 1919 puis détaché au 19e Bataillon Chasseurs Polonais, le 19 mai 1919 . Il embarque pour la Pologne le 19 juin 1919 pour la campagne d’Ukraine.

il rentre enfin en France et est démobilisé le 4 janvier 1920.

Les campagnes

Les principaux théâtre d’opérations dans lesquelles Maurice Billet a combattu sont: La Champagne (Massige) et Verdun en 1916; la Somme en 1917; la Champagne (mont Cornillet et Mont-Haut) en 1917 et 1918; la Marne (région de Dormans) en 1918;  en 1919 campagne d’Ukraine  (marche sur Kamienec-Podolski).

Les citations

Il a obtenu les 2 citations suivantes: première citation, ordre du 10 septembre 1916: “Excellent grenadier d’élite. Dans toutes les circonstances où il a été engagé, a montré un merveilleux sang-froid, notamment le 19 juillet 1916, à Verdun où il était volontaire pour une attaque en terrain découvert”

Deuxième citation, ordre du 9 août 1918: “A conduit sa section au combat le 17 juillet avec autorité et bravoure, atteignant ses objectifs malgré un feu violent de mitrailleuses. A été blessé en fin d’action”

Il obtiendra  de nombreuses médailles dont la Croix de Guerre, la croix du Combattant, la légion d’honneur.

Il se réengagera pour la 2nde guerre Mondiale alors âgé de  43 ans et père de 4 enfants. Mais je vous raconterai cet épisode de sa vie dans un autre article.

Retrouvez Maurice Billet dans mon arbre généalogique

2 thoughts on “U comme Uniforme

  • 25 novembre 2019 at 10 h 59 min
    Permalink

    Incroyable ! Quelle chance que ce trésor soit resté dans la famille !

    Reply
    • 26 novembre 2019 at 17 h 46 min
      Permalink

      Oui, mais je m’inquiète pour sa conservation, peut-être devrais-je le donner aux Archives.
      Merci Christelle de ton passage ici

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *