Q comme Quatre-vingt, Quinze et Quatre-vingt-trois

L’église Saint Martin de Féron

La lettre Q m’a mené presque naturellement vers Marie joseph Evrard. Elle est né le 10 janvier mille sept cent Quatre vingt , dans le village de Féron  contigu à Etroeungt, son père Jean Baptiste est marchand de cendres (ou cendrier  désignant celui qui vendait les cendres de charbon de bois), il se marie le 2 septembre 1779 avec Marie Thérèse Degrelle, alors qu’ils sont tous deux âgés de 35 ans et sont un peu « pressés » de régulariser leur situation, puisque leur fille nait 4 mois après leur mariage. Je ne trouve trace que d’un seul autre enfant, Jean Baptiste né en mille sept cent Quatre vint Quatre.

Mais revenons à Marie Joseph, elle rencontre alors qu’elle n’a que Quinze ans lorsque qu’elle fait la connaissance de Pierre Grégoire Joseph Jourdain qui lui a 18 ans. Ils se plaisent sans aucun doute… et se voient très vite obligés de convoler en juste noces…  Ils se marient donc le 18 aout mille sept cent Quatre vingt Quinze à Féron. Leur fille Catherine naît moins de 6 mois plus tard le 10 février 1796. Puis  naîtront 5 autres enfants Marie Agathe Joseph née en mille sept cent Quatre vingt dix neuf mon acêtre qui épousera Prosper Druesne,  Usmarine Joseph Archange née en 1801, Marie Joséphine née en 1805, Pierre en 1808 et Aubeline Joseph en 1810. Ils vivent assez bien, Pierre est rentier. La vie s’écoule, les enfants se marient, les petits enfants naissent, meurent aussi parfois trop jeunes. En 1856 Pierre décède à Quatre vingt ans, Marie Joseph lui survivra 7 ans est s’éteindra à Quatre vingt trois ans. Un âge avancé, les femmes vivent longtemps dans cette famille, sa mère est décédée à Quatre vingt seize ans et sa grand-mère à 79 ans.

C’était donc mon article plein de Q

L’image est tirée su site http://villesetvillagesdelavesnois.org/feron/feron.html   

Marie Joseph EVRARD
N° Sosa :
Voir la fiche
Père :
Mère :

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :