W comme Wallons

Au fil de mes recherches, je me suis découvert des ancêtres Wallons. La première qui me fit signe, si l’on peut dire, car c’est par son acte de décès du 7 janvier 1827 à Abbeville, qui a tenté de m’ indiquer son lieu de naissance, c’est Marie Rosalie Gaillard. Ce n’étais pas très clair, je lisais Dogy arrondissement de Tournoy (Jeniniappes) .

J’ai cherché désespérément ce Dogy introuvable. C’est l’entraide sur un groupe qui m’a mis sur la piste d’Ogy non loin de Tournai et de Jemappes. C’était donc ma première ancêtre wallonne, mariée en 1807 à un conducteur de diligence dont je vous ai déjà parlé. C’est grâce à l’entraide et à Geneanet, que j’ai pu compléter ma branche wallonne. J’avais bien sûr  découvert les parents de Marie Rosalie alors femme de chambre, dans son acte de mariage, fille de Jean Baptiste Gaillard décédée lorsqu’elle avait 14 ans et de Marie Rose Aubry, elle a deux frères et une soeur (à ma connaissance). Elle est née le 17 juin 1771 alors que la région était autrichienne. J’ai découvert également ses grands parents paternels et maternels.

Encore beaucoup de recherches sur cette branche de mon arbre, mais qui m’a permis de trouver mon W! 😉

Marie Rosalie GAILLARD
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :