U comme U…..

J’ai bien cherché dans ma généalogie un patronyme commençant par U, rien. J’ai appelé Ursule, Ulysse, Ugolin ou Ulrich, mais aucune réponse. J’ai visité Uselle, Uzès, Urbise et tous les autres U… mais aucun lien avec mes ancêtres. J’aurais pu pousser plus loin mais mes aïeux n’ont à ce jour pas de sang ni Ukrainien ni Uruguayen. J’ai bien pensé aux métiers, pas d’urgentiste mais un Urbaniste, mon fils ainé, qui préférera peut être un jour parler lui-même de son métier. Tout cela ne me fait guère progresser dans l’écriture de cet article du U.

Il fait chaud, pour réfléchir à ce U qui m’obsède je vais arroser mon jardin, je prend à peines mains cet arrosoir usé, si utile. Usé par la force des choses, il est passé de mains en mains.

Il a été acheté dans les années trente cinq par mon grand père. Il a feuilleté un catalogue et a choisi avec soin cet ustensile indispensable au jardin. Il est en zinc poli et d’une contenance de 12 litres. Je voyais mon Pépé descendre au jardin par la cave pour s’emparer de l’objet si utile. Il se dirigeait alors sous la vigne vierge où était caché un robinet  extérieur, le bruit de l’eau tambourinait sur le zinc. Puis Pépé bloquait le pommeau, soulevait cet arrosoir et allait arroser avec délicatesse pivoines ou asperges et peut-être parfois l’urticante ortie. Au décès de mon grand père , l’arrosoir, un peu cabossé a joué les belles au bois dormant, caché sous quelques toiles d’araignées.

A la vente de la maison, ce vieil arrosoir m’a fait un clin d’oeil et je l’ai recueilli. Un petit trou  a été réparé et il continue de remplir son rôle. Le soir je l’installe près d’une vieille lessiveuse usée également qui elle, a pris un rôle de bassin aquatique…

Et vous? quels sont vos objets usés qui ont une histoire liée à vos anciens?

5 thoughts on “U comme U…..

  • 24 juin 2017 at
    Permalink

    Très bonne pirouette pour cet article U ! Et l’histoire de cet arrosoir m’a émue : mon grand-père avait le même et ma mère l’a récupéré ensuite. Que de souvenirs cela fait remonter à la surface…

    Reply
  • 25 juin 2017 at
    Permalink

    U comme arrosoir, il fallait oser ! J’adore

    Reply
    • 25 juin 2017 at
      Permalink

      Oser est facile lorsque le risque n’est que de toucher ou de faire sourire! Merci Briqueloup!

      Reply
  • 26 juin 2017 at
    Permalink

    Objet usé qui a une âme, il est conté de manière fort tendre.
    J’ avais un petit arrosoir gamine, pas très douée je devais aussi baptiser mes pieds !

    Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :