Adèle: une inconnue vers 1858

LettresTrois lettres isolées sans rapport avec mes ancêtres, récupérées par hasard, et des personnages de roman ou de film se dessinent. Sous  le règne de Napoléon III, Adèle Monnier habitant Paris écrit à sa mère Madame Silardière habitant 9 rue Saint-Vincent à Nantes. Une femme qui manie l’orthographe avec aisance mais qui semble un peu juste financièrement, des rapports filiaux particuliers, une femme malade… un médecin ou un psychologue pourrait en dire plus! Je vous laisse découvrir Adèle.

Janvier 1857
Ma chère mère
Je fais des vœux du profond de mon coeur pour que tu aies une heureuse Read more