La barbe blanche – juillet 1903

Je suis un peu fébrile, j’espère cette fois ne pas rater mon rendez-vous ancestral, je sais que j’ai à nouveau rendez-vous avec François.

Je ferme les yeux.

C’est une bise parfumée par l’odeur des foins coupés qui me fait rouvrir les yeux, j’ai bien quitté cette fois mon salon!

Je suis devant chez François à Montigny sur l’Ain dans le Jura. C’est un jour chaud.

Read more

Charles Prosper l’étudiant – 1895

J’avais 20 ans, j’étais venue passer une semaine à Paris faire des recherches pour un projet aux Beaux-Arts de Nancy où j’étais étudiante. C’est en passant rue Bonaparte devant  le bâtiment de l’école des Beaux-arts de Paris que je m’étais sentie comme aspirée par le temps… 1977…1952…1924…1908…1895

Je me suis retrouvée, avant même d’avoir réalisé ce qu’il m’arrivait, juste derrière un photographe. Il était immobile derrière son trépied, la tête sous un tissu noir, il tentait d’assagir une bande de jeunes étudiants qui posait dans la salle de dessin. Read more

Le petit carnet de Léopold

Je tourne et retourne ce carnet pour tenter de comprendre. A quoi riment ces chiffres et ces petits carrés dessinés? Des codes? un langage? Il s’agit d’un carnet rempli par Léopold Silice dont j’ai déjà présenté les talents d’aquarelliste, de photographe, de marionnettiste.

Que j’aurais aimé lui poser des questions pour qu’il m’explique ses techniques de travail!

En weekend en dans ma Lorraine natale, je décide d’aller me promener à Malzéville près de la maison de Léopold au 55 rue de la République, peut-être serai-je inspirée. La maison a changé, une extension, un garage empiétant sur ce qui fut une terrasse cachée de la rue par un mur.

Je ferme les yeux en imaginant Léopold et sa famille. Lorsque je les rouvre la maison est telle qu’elle fut au début du XXe siècle, un couple passe dans la rue, elle porte une robe longue visiblement des années 1910!

Read more

Y comme Youpala

C’est en me replongeant dans les albums de l’enfance de ma fratrie que j’ai trouvé l’idée de mon Y.

Sur la photo de gauche mes deux frères ainés (Bernard câline son petit frère Denis), sur celle de droite mon plus jeune frère Laurent. Nous avons tous les quatre appris à marcher dans ce youpala qui a du également servir à plusieurs de nos cousins ou cousines.

Evidement, je me suis posé la question de l’histoire du youpala appelé aussi trotteur que je pensais inventé au début du XXe siècle. Mon premier réflexe chercher sur Gallica.

Je trouve d’abord trace de l’engin dans une petite annonce de 1935 dans « Le Journal » Read more

X comme un mariage à l’aube du XXe siècle

Vous avez déjà fait la connaissance de Léopold Silice, mon arrière grand père, un artiste amateur mais plein de talents, photographe, marionnettiste, aquarelliste  , vous avez pu découvrir sa mère Zéphirine mais également  son beau-père Denis .

Je vais aujourd’hui vous parler de son mariage car je possède un fascicule étonnant…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léopold a fait semble t’il connaissance de Marthe Sophie Catherine Gaiffe peu de temps après le décès de sa mère fin 1899, peut être alors que Léopold allait acheter des plaques photographiques chez le père de Marthe. Ils sont tous deux artistes, ils aiment peindre et dessiner.

Elle a 26 ans et lui 43 ans, ils se plaisent et se marient la première année du XXe siècle, le 24 avril 1900 à Nancy. Je n’ai malheureusement pas de photo de ce mariage mais ils partent en voyage de noces dans les Alpes près du lac de Genève. Ils profiteront du voyage pour visiter la jeune soeur de Léopold tuberculeuse qui est à ce moment en sanatorium.

Read more