M comme Mendiants

Lorsque l’on aborde les registres paroissiaux, on croise parfois des actes de décès de personnes inconnues, d’étrangers à la paroisse, de mendiants. Ces anonymes ont été dessinés par un artiste Lorrain que j’aime beaucoup Jacques Callot dans une collection appelé les gueux (à découvrir si vous ne le connaissez pas!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *