U comme les Uniformes de la Grande Guerre

eugeneIl y a d’abord Eugène Bonnefille classe 1916 de la subdivision de Mende canton de Grandrieu
signalement cheveux châtains, yeux bleus, front fuyant, nez vexe, visage large, taille 1m70
incorporé au 16ème Rég. d’artillerie à compter du 12/4/1815; arrivé au corps le 15/4/1915
vient de la 61e Batterie le 18/8/1915
passé au 113e rég. d’artillerie lourde le 1/10/1915
passé à la 13ème batterie le 5/4/1916
passé à la 33ème batterie le 7/4/1916
passé à la 27ème batterie le 8/7/1916
arrivé au front le 10/7/1916
campagne contre l’Allemagne et ses alliés du 12 avril 1915 au 4 décembre 1918
angine aiguë imputable au service (39°2) le 9/9/1917, vous pouvez lire son petit carnet

 

image003

Puis bien sûr Jules Druesne dont vous pouvez lire les lettres du 1er aout au 22 décembre 1914 et découvrir son carnet militaire

 

 

 

 

 

 

IMG_4250Il y a aussi Charles Ancelet le père de Madeleine qui écrit: « La guerre de 14 ! Quatre longues années où mon père, qui était un peu l’idole de ses trois femmes…, fut absent de notre vie au rez-de-chaussée du 19 de la rue Théophile. Gautier. Avec ses 40 années, il fut mobilisé dans « la Territoriale », qui ravitaillait le front en munitions et en vivres. Nous attendions ses lettres avec impatience et encore plus ses permissions. »

 

 

 

Je n’ai pas de photo d’Auguste Silice qui s’engage dans la coloniale en 1915

 

Et puis bien sûr Maurice Billet, pour lui, j’ai sans doute presque tous ses uniformes de 1915 à 1918 et l’on découvre son parcours à l’apparition de sa médaille puis de son képi. Mais vous pouvez retrouver sa guerre et  ses lettres de poilu.

IMG_4254

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *