O comme Objets

Vous avez peut-être comme moi quelques objets qui sont passés de génération en génération. J’aime ces objets qui me parlent un peu de ceux qui les ont utilisé. Ma grand-mère Germaine me  sortait de sa vitrine des bibelots dans lesquels étaient cachés des petits papiers sur lesquels sa mère avait marqué la provenance . Malheureusement ces objets ont été dispersés ou vendus… Lire la suite…

L comme le Livret d’ouvrier de Frédéric (1852-1909):

FredLe 22 germinal an XI (12/4/1803) une loi instaurait le livret d’ouvrier et selon l’arrêté du 9 frimaire an XII  (1/12/1803) puis de la loi du 14 mai 1851 tous les“ouvriers de l’un et l’autre sexe attachés aux manufactures, fabriques, usines, mines, minières, carrières, chantiers, ateliers et autres établissements  industriels ou travaillant chez eux pour un ou plusieurs patrons devaient s’en procurer un auprès du maire. L’ouvrier ne pouvait travailler sans le présenter, ce livret devait énoncer: le nom, prénom de l’ouvrier, son âge, le lieu de sa naissance, son signalement et sa profession. Il devait y être noté si l’ouvrier travaillait habituellement pour plusieurs patrons ou s’il était attaché à un seul établissement. L’ouvrier était tenu de présenter son livret à toute réquisition des agents de l’autorité sinon il était considéré  comme vagabond et pouvait être arrêté et puni comme  tel. Lire la suite…

B comme Billet Louis Jean Baptiste

IMG_4126
Louis et sa seconde épouse

A la naissance de Louis Jean Baptiste Billet le 6 février 1864 à Montigny sur l’Ain (Jura), ses parents François Humbert et Jeanne Marie Zoé Hugon mariés en 1860 ont déjà une fille Marie Louise née en 1862. 3 autres enfants agrandissent la famille dans les années qui suivent: Elie Maurice Napoléon en 1866 , Louis Marc Alphonse en 1869 et Marie Joséphine Philomène née en 1871. Les enfants sont élevés en écoutant  leur grand-père Jean-Claude qui avait fait les guerres napoléoniennes. Jeanne et François sont cultivateurs. La guerre de 1870 et l’invasion des Prussiens dans leur petit village les obligent  avec leurs quatre premiers enfants à aller coucher dans le foin de la Lire la suite…

Jules Druesne : le carnet militaire

Druesne Un livret militaire peut raconter beaucoup sur un homme, celui dont je vais vous parler est celui de mon arrière grand-père paternel, Jules Ernest Edmond Druesne, né le 22 janvier 1866 à Etroeungt (Nord) de Jules et de Céline Buguin. Jules devait être incorporé en 1888, mais il s’est engagé comme volontaire pour cinq ans le 12 juin 1884 à 18 ans à Avesnes sur Helpe dans le Nord. Il était alors employé de commerce à Hautmont (59). Il avait les cheveux et les sourcils châtains, les yeux gris, le front ”couvert”, un nez moyen, une bouche moyenne, un menton rond et le visage ovale; il mesurait 1m72 et n’avait aucune marque particulière.
Il est incorporé d’abord au 37ème régiment d’infanterie comme soldat de Lire la suite…

V comme Victoire Brehamet(1838-1914)

Victoire2             Mamita m’a montré un jour une photo et m’a demandé de me dire ce que j’y voyais.
« Deux jeunes femmes bourgeoises accompagnées de deux petits enfants, une fille que je reconnaissais comme étant Madeleine et un petit garçon, et à l’arrière plan une femme plus âgée qui semblait être une domestique au vu de son tablier »
Mamita était bouleversée par cette photo, car la vieille femme était sa grand-mère Victoire. Ce jour là, sa mère Marie recevait une amie et son fils, et pour ne pas présenter cette vieille femme comme sa mère, Marie lui a Lire la suite…