V comme Villotran

Ce que j’aime particulièrement dans les recherches généalogiques, ce sont les découvertes improbables… Le croisement d’un ancêtre « modeste » avec l’histoire que l’on apprise dans les livres sur les bancs de l’école, la rencontre de cet ancêtre avec quelqu’un de connu. Je vous laisse découvrir lesquels dans ce blog!

Vous avez ainsi rencontré Guillaume Guignet qui avait participé à la campagne d’Égypte avec Bonaparte. C’est justement la femme de Guillaume, Geneviève Champagne qui m’a fait découvrir Villotran dans l’Oise. Elle y est née le 19 janvier 1783 de Pierre et de Marie Anne Charles Hangard. Geneviève est la seconde d’une fratrie de 5 enfants.

Son père Pierre est jardinier de Messire Titon seigneur de Villotran. Mais qui Read more

T comme la Toile rayée jaune et blanche

La toile jaune et blancheLorsque j’étais enfant, une grande toile rayée jaune et blanche réapparaissait chaque année avec les beaux jours. Généralement, c’était pour un pique-nique …
Dès le matin Maman s’affairait, préparait le panier, les assiettes, les couverts pendant que papa préparait invariablement du poulet en Read more

R comme le Recueil

IMG_4236 A vrai dire je ne sais pas comment l’appeler, recueil, répertoire, carnet….

C’est une sorte de carnet recouvert d’une sorte de papier huilé. Lorsqu’on l’ouvre il y a d’abord une poche à soufflet, dans laquelle il n’y a rien (dommage!). Je ne sais pas d’où il vient, il date du milieu du 19eme siècle et les informations qu’il contient sont quelque peu étranges.

A vous de juger.

Cela commence avec la liste des œuvres de Walter Scott écrite avec une écriture très soignée. Puis dans une écriture différente des recettes: celle du cidre, du gâteau biscuit, du gâteau Baba, de la Read more

Q comme Quarantième Sosa de mes enfants: Philippe Pourcher

Le Sosa n°40 de mes enfants s’appelle Philippe Pourcher. Pour vous qui passez peut-être par hasard sur ce blog, sachez  que le principe de la numérotation Sosa est d’attribuer le numéro 1 à l’individu racine (le sujet sur lequel on établit l’ascendance) puis le numéro deux à son père et trois à sa mère. Chaque homme a un numéro double de celui de son enfant et donc pair et chaque femme un numéro double de celui de son enfant plus un, soit un numéro impair.

Je suis évidement arrivée jusqu’à lui par son fils François Pourcher qui

Read more