D comme Divorce

Mes arrières grands parents ont été séparés de corps en 1900.
Ce fut pour mon grand-père qui avait 4 ans un tel traumatisme qu’il ne nous l’a jamais dit de son vivant. Je l’ai découvert après son décès (à lire: la demande en mariage et la jeunesse de Maurice )

.
Le divorce définitif fut jugé à l’audience du 7 aout 1903
« Conversion de séparation de corps en divorce entre
Louis Jean Baptiste Billet résidant à Dole demandeur
et Marie Lolivray épouse séparée de corps du sieur Billet sus nommé

Parties ouïes: le tribunal après avoir entendu en chambre du conseil le rapport de Maitre Mercy Juge, les explications des époux Billet-Lolivray, les explications du ministère public et après en avoir délibéré. Attendu que pour jugement en date du 11 avril 1900 le tribunal de céans a prononcé la Read more

Maurice: sa jeunesse (1896-1913) par Madeleine

Les souvenirs de Madeleine se sont arrêtés aux pages publiées dernièrement… il reste encore quelques feuillets épars, difficiles à déchiffrer qu’elle a écrit lorsque ne voyait presque plus.

Mais elle avait aussi retranscrit ce que Maurice lui avait raconté de sa jeunesse lorsque ce dernier était décédé.

« Etant donné mon grand âge (86 ans) je suis la doyenne et, par conséquent, celle qui connaît le mieux le passé, je continuerai peut-être à vous intéresser, en vous parlant des membres disparus de ladite famille. Souvent Read more

Maurice (1896-1980): un poilu

papy Papy pour mes cousins, mes frères et moi était ce vieil homme qui m’intimidait et que j’approchais avec respect mais aussi avec un peu de crainte. C’était un grand-père qui jouait très peu avec nous et lorsque nous allions en vacances, nous appréhendions le moment ou il allait nous infliger une dictée ou la rédaction de nos souvenirs de vacances… une faute d’orthographe et c’était la punition… Cependant que j’aimais le plus lorsque nous allions à Montaigu (Jura) c’était d’être assise près de lui à table, lorsque les enfants avaient le droit de manger avec les adultes, car je pouvais caresser sa main, une main douce mais marquée par le temps. Il me paraissait parfois un peu triste, et j’aurais Read more

Jean-Claude Billet (1791-1870): la donation

Jean-Claude BILLET était franc-comtois. Pendant les  guerres Napoléoniennes, il est enrôlé dans les Dragons, au 23e régiment de Dragon le 15 février 1813, il participe à la campagne de Saxe puis à partir du 10 juillet 1814, passe au 8e régiment de dragon et fait la campagne de France. Il quitte l’armée le 20 juillet 1815 alors que Napoléon abdique pour la seconde fois et que Louis XVIII remonte sur le trône.Il s’installe alors dans son village natal de Montigny sur l’Ain et travaille comme journalier laboureur puis comme Read more