U comme les Uniformes de la Grande Guerre

eugeneIl y a d’abord Eugène Bonnefille classe 1916 de la subdivision de Mende canton de Grandrieu
signalement cheveux châtains, yeux bleus, front fuyant, nez vexe, visage large, taille 1m70
incorporé au 16ème Rég. d’artillerie à compter du 12/4/1815; arrivé au corps le 15/4/1915
vient de la 61e Batterie le 18/8/1915
passé au 113e rég. d’artillerie lourde le 1/10/1915
passé à la 13ème batterie le 5/4/1916
passé à la 33ème batterie le 7/4/1916 Lire la suite…

N comme Naissance

Mita1932
La naissance de François

Je ne peux resister en ayant choisi ce mot de vous faire lire les souvenirs de Madeleine lors de la naissance de ses enfants…

Madeleine vient de se marier… « Enfant gâtée que j’étais, j’avais demandé à mon cher mari qui désirait tant des enfants car il était le dernier de sa famille et il fallait continuer « la lignée », d’attendre un an avant de donner naissance… à un fils ! Il accepta et ce n’est donc que un an et neuf mois après notre mariage, Lire la suite…

G comme les Gâteaux des Grands-mères

GateauFermez les yeux…
repensez aux saveurs de votre enfance, ces plats ou ces gâteaux amoureusement préparés par vos mère, grands-mères, tantes…

Une odeur d’amandes … hmmm… c’est le gâteau aux carottes de Mamie (Germaine) , évidemment la première fois que l’on entend le nom de ce gâteau, on recule! un gâteau aux CAROTTES!!! impensable surtout dans la tête de petite fille que j’étais! Bien sûr, il n’était pas question de ne pas goûter ce que l’on nous servait. Le gâteau au milieu de la table était d’une belle couleur orangée, lorsqu’on le coupait, il était moelleux et une fois Lire la suite…

C comme les chapeaux de Madeleine

Les femmes, à la fin du XIXe et début du XXe ne sortaient pas « en cheveux », elles portaient suivant les ages et les modes un canotier, une capeline, une capote,une capuche, un castor, un chaperon, une chapska, une charlotte, une cloche, un chapeau en somme…

Mamita, ma grand mère adorait les chapeaux, il faut dire que dès son plus jeune age, elle eut une tête à chapeau! Et jusqu’à la fin de sa vie, je l’ai vue Lire la suite…

Maurice 1914-1925 par Madeleine

Les rumeurs de guerre contre les Allemands, ces Prussiens d’autrefois, dérangèrent en 1913 la fin des études de Maurice. Il eut sa première partie de bacho latin et grec et, en 1914, la deuxième partie. Il demanda aussitôt à son père la permission de s’engager, ne rêvant que, comme tous les jeunes de cette génération, de prendre la revanche de la guerre de 1870. Il avait 18 ans et vous comprendrez que le père pour qui seul ce fils comptait dans sa vie, refusa et Maurice qui désirait faire ses études de médecine, se consola en Lire la suite…