Les vins de Louis Eloy

Retour aux textes de mon grimoire ou je trouve ce qui se rapporte au vin.

« VIN. Le vin est cité dans beaucoup d’endroits de l’Écriture Sainte d’une manière peu uniforme: le Psalmiste se plaint de ce que les buveurs l’ont pris pour le sujet de leurs chansons ; il dit ailleurs que le vin réjouit le cœur de l’homme, et le Livre des Juges, qu’il réjouit Dieu et les hommes; l’auteur de l’Ecclesiastique compare un concert de musiciens dans un festin ou l’on boit du vin, à un cachet d’escarboucle enchâssé dans une bague d’or ; tandis qu’Amos, au contraire, reproche aux ivrognes d’Ephraim de se divertir dans leurs repas au son des instruments… 
La Grèce a produit de tout temps d’excellents vins, et en grande quantité. Dès le temps d’Homère, on avait l’usage de conserver le vin dans des tonneaux ; celui que l’on destinait a être bu promptement se mettait dans des outres, et se transportait ainsi, soit à la campagne, soit aux armées; celui qu’on avait intention de garder était mis dans des cruches de terre, vernissées intérieurement et fermées avec de la poix et du plâtre. Les Grecs aimaient les vins doux et odoriférants; pour leur donner ces qualités, ils jetaient dans les tonneaux de la farine pétrie avec du miel; ils y joignaient presque toujours de origan, des aromates, des fruits et des fleurs. Quelquefois ils y mettaient de l’eau de mer, à laquelle ils attribuaient la propriété de faciliter la digestion; ce mélange avait lieu surtout pour les vins de Rhodes et de Cos. …
Les Romains tiraient leurs meilleurs vins de la Campanie, et mettaient au-dessus de tous les autres le Falerne et le Massique…..
Les Romains mettaient encore dans leurs vins du sel, des fleurs de sureau, de pêcher, des plantes aromatiques, etc. Les marchands de vin de Rome avaient pour enseigne des branches ou des couronnes de lierre, parce que cette plante était consacrée à Bacchus…
Les vins sont depuis longtemps une des branches les plus importantes du commerce de France. Nul pays n’en produit de qualités meilleures et plus variées. Les vignobles principaux existent en Champagne, en Bourgogne et en Guyenne.
Du temps de Charles-le-Chauve, le vin d Auvergne était très-estimé. En l’année 1202, les approvisionnements en vins destinés à la maison du roi Philippe-Auguste se firent, par ordre du monarque lui-même, à Choisy, à Montargis et à  Meulan. Plusieurs autres rois de France n’ estimaient aucun vin à l’égal de celui d’Orléans qui n’obtint pas la même préférence de la part de leurs successeurs, car en l’année 1668, au dire de Legrand d’Aussy, il était défendu par un règlement d’en servir de cette espèce sur la table des rois de France….
Source Wikipédia
A la tête des vins rouges de Bourgogne, on place ceux de la Romanée-Conti, lieu situé à trois-quarts de lieue de Nuits: le clos qui le produit n’occupe qu’un hectare soixante – douze ares de terrain, et donne douze pièces ou demi queues ;
l’amélioration de ce vignoble est attribuée à un officier allemand, nommé Cronambourg , qui en devint propriétaire vers le milieu du siècle dernier; le vignoble de Chambertin, qui occupe vingt-cinq hectares de terrain, donne, année commune, cent trente a cent cinquante pièces de vin. Les produits des vignobles de Richebourbourg, de Saint Georges, de Corton, etc., sont très recherchés. Les vins de Pommard, de Volnay, de Morey, de Meursault, etc. , ont aussi beaucoup de célébrité. Le vin de Beaune, qui était autrefois couleur de la corne de cerf, à ce que disent les chroniqueurs était en si grande réputation dès le temps de Pétrarque, que ce poète ne fait aucune difficulté d’attribuer à la facilité de se procurer aisément cette précieuse liqueur, que leur fournissait gratuitement l’abbaye de Cluny, la répugnance du pape et celle des cardinaux à sortir des murs d’Avignon, comme le témoigne le passage suivant: « Je leur ai entendu dire quelquefois (aux cardinaux) qu’il n’y avait pas de vin de Beaune en Italie . .. ..»
Plusieurs vignobles du Mâconnais et du Beaujolais ont beaucoup de réputation dans toute l’Europe, notamment celui du Moulin à vent des Torins, situé à environ trois-quarts de lieue de Mâcon; celui de Fleury, etc. Le vin de l’Hermitage provient du vignoble de ce nom , situé dans le département de la Drôme,  à environ quatre lieues de Valence. Le vin des environs de Cahors, au midi de cette ville, s’appelle vin de Grave, dit l’agronome anglais Arthur Young, parce qu’il croit sur un terrain graveleux. Les vignobles de Guyenne, notamment ceux des environs de Bordeaux, produisent une grande variété de vins excellents; leur exportation à l’étranger est très-considérable, les plus estimés sont ceux dits de Lafite, territoire de Paulliac, à quatre lieues de Lesparre ; de Château-Margaux, à environ cinq lieues de Bordeaux; de Haut Brion, à environ une lieue de la même ville. Parmi les vins blancs on recherche surtout ceux de Sauterne, canton de Langon, environ à trois lieues de Bazas; de Barsac; de Preignac, à environ huit lieues de Bordeaux, etc….
…. Parmi les vins de cette province, qui sont les plus estime tous les vins français à l’étranger, on met au premier rang ceux de Sullery, d Aï, de Mareuil, de Hautvillers de Piery, Reims, Saint-Thierry et Épernai. Le bénédictin Pérignon a fort amélioré, pendant le dix-septième siècle, le vignoble de Hautvillers, qui appartenait en grande partie à son ordre. Le médecin Fagon ayant interdit à Louis XIV l’usage du vin de Reims, ce monarque le fit  remplacer par le vin d’Auxerre. Le vin de Nuits lui fut prescrit en 1680, comme le plus pectoral et le plus propre a rétablir promptement ses forces…
…. Dans l’étendue du territoire composant le royaume actuel de France, on compte environ 1,613 939 hectares de terres plantées en vignes, dont le produit moyen est de 35,358,89o hectolitres; le sixième se convertit en eau-de-vie. La quantité de vin qui s’exporte annuellement à l’étranger peut être évalué de un million à douze cent mille hectolitres, représentant une valeur de 48 à 5o millions de francs. En 1760, on calcula que la récolte annuelle de la France, en vins, était d’environ 13,687,5oo muids, qui reviennent à peu près à 34,000,000 d’hectolitres; on portait alors à 1,000,000 arpents l’étendue des terres plantées en vignes. La consommation journalière du vin en France était évaluée à  5,000,00o de litres par jour.-Charles V est le premier roi de France qui ait établi un impôt régulier sur les vins…
…. Pendant le quatorzième siècle, le vin était an nombre des boissons que l’on criait dans les rues de Paris; le plus cher valait 32 deniers (près de 3 sous) la pinte, et le meilleur marché 6 deniers.
Guinguettes; on appelait anciennement en France guinguettes ou ginguettes le vin vert ou nouveau qui se vendait à bas prix dans les cabarets des villes et des campagnes; telle est, dit-on, l’origine du surnom de guinguettes, donné à ces maisons, et qui a commencé à être en usage vers l’année 1555.-Un acte du parlement d’ Angleterre, de l’année 1552, fixa à quarante le nombre des tavernes ou des caves publiques de marchands de vin qui pouvaient être ouvertes à Londres. »

Je ne pouvais évidement que parler d’un vigneron. Il y en a plusieurs parmi mes ancêtres dont Louis Eloy Ancellet, oui je vous ai déjà présenté plusieurs personnes de cette famille dont dernièrement Gabriel Alexandre le petit fils de Louis Eloy.
Louis Eloy est né vers 1712 sans doute à Nogent-sur-Marne, son père Eloy est vigneron et sa mère s’appelle Marie Hilaire Merillon, il est l’ainé d’au moins 3 enfants.
Nogent à cette époque produisait au plan artisanal de grandes quantités de vin. Au 18e siècle, la ville pouvait se vanter d’avoir 325 hectares de vignes. Son vin était connu de toute la région.
Louis Eloy a forcément appris le métier avec son père. Il se marie le 13 juin 1746 à Nogent-sur-Marne avec une fille de vigneron Marguerite Denise Beuzeville.
En 1747 naît Marie Louise , puis Pierre mon ancêtre en 1749 , ensuite Marguerite Denise en 1752 , Marie Denyse en 1754, Louis Marc en 1754 et enfin Geneviève vers 1760.
Marguerite Denise décède le 24 janvier 1779 à Nogent-sur-Marne, Louis Eloy la suit 9 ans plus tard le 20 octobre 1788.
Retrouvez la généalogie de Louis Eloy Ancellet

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: