Toussaint Triquet

Où l’un de mes ancêtres m’entraine dans la Table chronologique de mon ouvrage, et je l’ai laissé faire…

Toussaint Triquet est de plus, tout désigné pour le T de ce ChallengeAZ avec ses initiales.

Il est né le 13 octobre 1685 à Floyon dans l’Avesnois, son père François Triquet est le mayeur du village de Beaurepaire, ouvrier du bois et marchand et sa mère s’appelle Catherine Trotin. Toussaint est le troisième enfant du couple, il y a déjà 2 garçons et une fille

« 1685 : Louis XIV, par un édit rendu le 21 octobre, et enregistre sur-le-champ en vacation, révoque les édits de Nantes de 1598 et de Nîmes de 1629, et ordonne aux pasteurs protestants de sortir du royaume en quinze jours, sous peine des galères. Des infractions fréquentes à la liberté religieuse établie par ces édits, avaient préparé depuis longtemps leur renversement; un arrêt du conseil d’état du 11 janvier I663, déchargeait les nouveaux convertis de toutes leurs dettes envers leurs anciens co-religionnaires; cette jurisprudence avait été confirmée par arrêt du même conseil du 4 septembre 1666. En 1664, une déclaration punit du bannissement les religionnaires qui , ayant abjuré, reprendraient leur ancienne croyance; une autre, plus rigoureuse encore, condamna à l’amende et aux galères perpétuelles ceux qui, étant malades et ayant fait abjuration, refuseraient les sacrements de l’église, etc., etc.: en cas de mort, le procès devait être fait à la mémoire du religionnaire, son cadavre trainé sur la claie et jeté a la voirie, etc.

21 octobre, les troupes qui étaient sur pied se rependirent dans toutes les provinces, et aussitôt, disent les historiens du temps, on n’entendit plus parler que de conversions six cents pasteurs réformés sortirent du royaume; il était défendu aux autres huguenots, non-seulement de passer en pays étranger, mais même d’y transporter leurs biens et leurs effets, sous peine des galères pour les hommes, et de confiscation de corps et de biens pour les femmes. On remplit les galères de fugitifs qui quittaient précipitamment une patrie ou ils n’avaient plus ni tribunaux, ni temples, ni écoles, ni liberté.

Les malheurs de ces proscrits excitèrent la pitié de toute l’Europe; Jacques II ne put leur refuser quelques témoignages d’intérêt; le pape Innocent XI lui-même blâma hautement la conduite et les actes tyranniques du roi
de France, trompé et aveuglé par de perfides conseillers. »
Toussaint aura encore 4 sœurs et un frère, la fratrie comptait donc 8 enfants, nés entre 1681 et  1691!
Toussaint a appris le métier du bois sans doute avec son père et devient palonier ou boisart, c’est à dire fabricant d’ustensiles ménagers ou agricoles en bois. Il se marie avec Marie Adrienne Stocquart, une jeune fille du même village, le 10 février 1711 à Floyon. Leur premier enfant Marie Catherine naît en fin décembre 1711.(rien sur cette année dans mon ouvrage)
Charles Joseph qui sera mon ancêtre arrive dans la famille en décembre 1713.
« 1713: Traité d’ Utrecht ( 11 avril et 14 mars) stipule l’évacuation de la Catalogne et la neutralité de l’Italie; les rois de France et d’Espagne accordent le titre de Majesté au roi de Prusse. Louis XIV s’engage à faire élargir tous les prisonniers détenus pour cause de religion, un édit du mème prince avertit cependant que la liberté du commerce stipulée dans le traité d’Utrecht n’autorisait pas les nouveaux convertis a passer dans les pays étrangers, etc. Le 13 juillet, la paix est signée entre l’Espagne d’un côté, la Grande-Bretagne et la Savoie de l’autre; le duc de Savoie reconnu roi de Sicile, est couronné le 21 décembre. La propriété de tous les états héréditaires autrichiens est transmise par l’empereur à sa fille ainée, Marie-Thérèse, dans l’acte dit pragmatique sanction, qui est successivement garantie par les diverses cours de l’Europe, notamment par l’Angleterre en 1731. »
Nicolas naît le six janvier 1716.
« 1716: Refonte générale des monnaies en France; création de la banque de Law et compagnie, par édit du 2 mai; le fonds est fixé à douze cents actions, de mille écus chacune. »
Marie Jeanne naît le 4 juin 1718.
« 1718 Premiere représentation d’OEdipe, tragédie de Voltaire. Refonte générale des monnaies dor et d’argent en France, opérée dans l’intention de favoriser, par l’incertitude dans la valeur des especes, le placement des actions de la compagnie de Mississipi. Banque de Law déclarée banque royale par déclaration du 4 décembre; le 27 de ce mois, un arrêt du conseil défend de faire aucun paiement en argent pour les sommes au-dessus de six cents livres. »
Jean Louis arrive le 14 décembre 1719.
« 1719: Arrêt du conseil ordonnant une nouvelle fabrication de cent millions de billets de banque les paiements en argent au-dessus de dix livres, et en or au-dessus de trois cents livres, sont interdits. Les monnaies d’or et d’argent étant discréditées par des refontes continuelles, les billets de banque sont préférés a l’argent; trois cent mille actions, du prix de cinq mille livres cédées, a des personnes privilégiées; le public les achète au double, de la seconde main. Massillon prononce devant Louis XV, âgé de neuf ans , les discours religieux formant le Recueil connu sous le titre de Petit-Carême. »
Marie Marguerite née le 25 octobre 1721, est le dernier enfant du couple car Marie Adrienne décède peu après l’accouchement le 8 novembre.
« 1721: Montesquieu publie les Lettres persanes. La fureur des spéculations et des combinaisons financières, introduites en France par le système de Law, se répand a Rotterdam, Amsterdam et Londres, et y opère les mêmes bouleversements. »
Avec 6 enfants de moins de 10 ans Toussaint se remarie très vite le 16 février 1722 avec Anne Marie Adelier jeune fille de 21 ans, et la famille s’agrandit le 12 septembre 1723 avec Anne Jeanne.
« 1723 Majorité de Louis XV.- Entre autres vestiges d’habitation, trouvés au Groënland, on découvre les ruines d’une église de plus de 5o pieds de long sur 20 de large, des murailles épaisses de six pieds, etc. -Voltaire publie la Henriade. »
Jean Baptiste naît le 21 février 1726.
« 1726: 11 sept. Le sage cardinal de Fleuri, premier ministre de France »
Jean Joseph naît le 2 février 1731.
« 1731 : Publication de l’histoire de Charles VII, par Voltaire »
Marie Josèphe naît le  3 janvier 1732 (rien à cette date dans mon grimoire), puis vient Charles Joseph le 14 mai 1738.
« 1738: Paix de Vienne; Cession de la Lorraine à la France; Charles III, qui devint roi d’Espagne le 1o août 1759, obtient le royaume des deux Siciles; le grand-duché de Toscane passe au duc de Lorraine; Parme et Plaisance à l’empereur, etc. Stanislas, dit le philosophe bienfaisant, établi à Lunéville dès l’année 1737, change la face de la Lorraine, dont le même traité lui donne la souveraineté durant sa vie; il encourage les arts et l’agriculture, anime le commerce, est l’exemple des souverains et l’idole de ses sujets; la mémoire de ses bienfaits lui survivra longtemps. – La découverte de quelques inscriptions et de diverses médailles, faite en 1689 dans le royaume de Naples, à deux milles de la mer, donne lieu d’entreprendre de nouvelles fouilles dans le même terrain en 1713; on trouve une statue d’Hercule, une autre de Cléopâtre et sept statues grecques, etc. : d’autres fouilles faites en 1738, jusqu’à une profondeur de 96 pieds, conduisent à la découverte de la ville entière d’Herculanum. En 1750 on dégagera les voûtes des galeries intérieures du théâtre d’Herculanum , revêtues de stuc de diverses couleurs; on recueillit successivement des mosaïques, des manuscrits, une multitude de meubles, d’instruments, d’outils de tout genre, des fruits, des pains entiers, cordes, des pelotons de fil, des rasoirs, etc.; la ville d’Herculanum avait été engloutie par plusieurs éruptions du Vésuve, dont la première est placée par les érudits en l’année 79 de l’ère chrétienne. »
Le dernier fils jean François naît le 4 avril 1742
« 1742: Une armée française est assiègée  dans Prague en Bohême; retraite de cette armée, commandée par le général de Belle-Ile. »
Toussaint décède le 21 février 1753 et sa femme le 11 octobre 1765, tous deux toujours à Floyon.
« 1765: Commencements des troubles dans les colonies  anglaises de l’Amérique septentrionale. Le grand Mogol confie à la compagnie anglaise des Indes Orientales la divani, ou perception annuelle des revenus du Bengale, de Bahar et d’Orissa. »
Mon vieux livre nous emmène bien loin de Floyon et je ne suis pas sûre que Toussaint Triquet avait connaissance de ces pays si lointains!
Retrouvez la généalogie de Toussaint Triquet

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: