Auguste à la guerre – 1915

Boîtes_de_bergamotes_de_Nancy29 novembre 1915
Mon cher Oncle
Je suis toujours en première ligne, bombardements, grenades, torpilles, gaz asphyxiants, liquides en flamme et vitriol  à la dernière attaque j’ai reçu 14 éclats d’obus sur mon casque. A part cela je vais très bien. A la longue on se fait aux bombardements et on ne fait plus très attention, il n’y a que quand ça cesse que cela semble drôle. Cela ne cesse pas souvent. Read more
Vous aimez? Partagez!Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest