Une famille de Saint-Christophe d’Allier vers 1907

Famille_fbblog_2Le photographe est passé au village, on en a profité, d’autant plus que les aînés qui vivent maintenant à la ville sont présents pour quelques jours. Tous se sont faits élégants pour la photo et la bâche a été tendue devant la maison.
Assis , Frédéric est tout sourire, il a 52 ans, et ses mains sont celles d’un travailleur manuel , il est maçon depuis l’âge de 15 ou 16 ans. Son métier lui a été appris par son père mais aucun de ses quatre fils ne le suivra dans cette voie.
A coté de Frédéric, Eugènie (50 ans), sa femme, ils sont mariés depuis 25 ans et ont eu 5 enfants, ces 4 fils campés derrière eux et une petite fille décédée depuis 8 ans, âgée de tout juste 11 ans; Eugènie en garde cet air triste, mais plein de tendresse pour ses quatre autres enfants. Pourtant les épreuves sont encore devant elle, son mari décédera en 1909 et elle perdra deux fils pendant la guerre de 14-18. Elle a mis sa jolie jupe, a sorti son noeud à pois et son beau chapeau, et même ses chaussures à bout verni.
Ferdinand 24 ans, à droite est l’aîné, repéré enfant par le maître d’école, il a fait des études, est devenu « un monsieur », il est professeur de latin dans un lycée parisien et restera célibataire, il a lui, sortit son chapeau melon et a des chaussures de ville non cloutées contrairement à ses parents.
Théodore 22 ans, très élégant, est maisonnais,  il est au PLM depuis peu, juste après avoir fini ses 2 ans, 10 mois et 3 jours de service militaire. Lui il a sorti sa montre a gousset et son chapeau mou.
Alphonse 15 ans, est encore imberbe, sinon il porterait fièrement les moustaches comme ses frères et son père. Il ne survivra pas la Guerre de 14-18.
Enfin Eugène, avec son petit air espiègle, il a imité ses frères mais porte un veste un peu étriquée, il a du grandir un peu vite, même le chapeau est un peu petit… et il n’a pas oublié de mettre une montre à gousset comme Théodore mais ne possède que encore que des sabots. Eugène n’a pas encore écrit son petit carnet, il a encore le regard de l’innocence.

Vous aimez? Partagez!Email this to someoneShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *