G comme les Gâteaux des Grands-mères

GateauFermez les yeux…
repensez aux saveurs de votre enfance, ces plats ou ces gâteaux amoureusement préparés par vos mère, grands-mères, tantes…

Une odeur d’amandes … hmmm… c’est le gâteau aux carottes de Mamie (Germaine) , évidemment la première fois que l’on entend le nom de ce gâteau, on recule! un gâteau aux CAROTTES!!! impensable surtout dans la tête de petite fille que j’étais! Bien sûr, il n’était pas question de ne pas goûter ce que l’on nous servait. Le gâteau au milieu de la table était d’une belle couleur orangée, lorsqu’on le coupait, il était moelleux et une fois dévoré même si on n’avait plus très faim on en redemandait par gourmandise. il est mon gâteau préféré et mes enfants le réclame à leur tour, à chaque anniversaire.

Ensuite, un autre odeur me chatouille les narines, les petits gâteaux au fromage de Mamita (Madeleine), il s’agissait de petits gâteaux pour l’apéritif qui se mangeaient encore chauds, je me proposais souvent pour aider à les faire… du moins à partir du moment ou je fus considérée comme assez grande pour aider, sinon la cuisine était interdite aux enfants… car je savais que s’il y avait des exemplaires pas très présentables, je pourrai les manger… Oui, je suis très gourmande! Il étaient faits avec une sorte de pâte à choux dans laquelle Mamita incorporait généreusement du comté (pas question de mettre un autre fromage chez mon grand-père d’origine franc-comtoise!) Mes frères et moi trouvions toujours qu’il n’y en avait pas assez…

Il y avait aussi chez Mamita (Madeleine) le gâteau à la peau de lait (j’entends certain dire beurk!… mais la peau de lait peut être remplacée par de la crème fraîche!) dans lequel elle mettait soit des amandes émondées, soit des pommes ou tous fruits frais ou secs disponibles, il n’avait jamais deux fois le même goût mais était toujours délicieux.

Je ne parlerai pas de la tarte aux citrons meringuée ni de la bûche aux marrons, il me suffit d’y penser pour saliver…

Ps: recettes sur demande pour les gourmands…

12 thoughts on “G comme les Gâteaux des Grands-mères

  • 3 janvier 2006 at
    Permalink

    Bonjour Christine, juste un petit commentaire sur le fait que dans votre généalogie vous avez une Jehanne Sabadel épouse de Pierre Biel et que moi je suis Janine Biel épouse Gérard Sabadel, une coïncidence rigolote, car apparemment aucun lien, les Sabadel les miens issus d’Ancelpont commune de St Symphorien et les Biel de Montalban en Aragon Espagne. Voilà mais sait-on jamais, le monde est si petit finalement. En tout cas bonne année. Janine Sabadel

    Reply
  • 22 février 2006 at
    Permalink

    j’aimerais avoir la recette des gateaux à la peau de lait. merci

    Reply
  • 25 mai 2006 at
    Permalink

    bonjour
    pourriez vous me faire parvenir la recette du gateau à la peau de lait?
    mon père en mangeait quand il était jeune et regrette de ne pas pouvoir en faire

    merci d’avance

    cordialement

    Reply
  • 2 juin 2006 at
    Permalink

    Voilà bien longtemps que je me remémore la douce saveur des gâteaux à la peau de lait. Ils sont évoqués dans le roman de Fred Vargas » pars vite et revient tard ». Et puisqu’il semble que la recette soit encore tapie dans quelques familles, je suis demandeur.

    Reply
  • 11 novembre 2006 at
    Permalink

    Que de souvenirs et aussi, sans doute, beaucoup de travail de recherches généalogiques et de temps pour récolter les souvenirs des autres…

    Cdlt,

    Blogodir

    Reply
  • 24 novembre 2006 at
    Permalink

    Je me souviens d’un gâteau grand-mère avec des crêpes !
    Du pain perdu, du riz au lait …
    Un ami restaurateur fait le « Baba de Papa », héritage de son père, et le Edith Fernande en hommage à sa mère, deux desserts fabuleux !
    Hummm !
    Merci Christine

    Reply
  • 25 novembre 2006 at
    Permalink

    Puisque vous vous adressez aux gourmands… J’avoues que j’adorerais avoir la recette du gateau a la carotte, j’en ai deja l’eau a la bouche ! Merci aussi de faire revivre tous ces personnages.

    Reply
  • 26 novembre 2006 at
    Permalink

    à l’évocation de ces souvenirs d’autres odeurs reviennent en force dans ma mémoire…
    merci pour tes souhaits cela m’a touchée

    Reply
  • 27 novembre 2006 at
    Permalink

    Christine,

    Les gâteaux au fromage auxquels tu fais allusion, ce sont des gougères.

    Cyril.

    Reply
  • 4 février 2007 at
    Permalink

    Non pas Gérard Sabadel de Chams mais dans la Drôme.

    Reply
  • 8 juin 2016 at
    Permalink

    Une lecture gourmande pour commencer la journée ! Je veux bien la recette du gâteau à la peau de lait, que je ne connais pas, et celle de la tarte au citron

    Reply
    • 10 juin 2016 at
      Permalink

      Merci Sophie, de votre commentaire, les recettes sont dans votre boîte aux lettres! 😉

      Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :