Le pourquoi du comment…

Depuis maintenant huit ans, je suis partie à la recherche des ancêtres de mes enfants. Lorsque je parle de cette quête sans fin, certains me demandent l’interêt de savoir que tel ançêtre né en 1650 s’appelait Pierre, Marie, Jeanne ou Joseph… Cela je le concède, m’importe peu, ce qui m’interesse c’est leur métier, les lieux ou ils ont vécu, comment ils vivaient dans cette grande histoire que nous avons apprise à l’école.
Pour pouvoir connaitre l’histoire des ses ancêtres, il faut commencer pas connaitre leur nom, leur dates de naissance, de mariage, de décès, ce que j’appelerai le « squelette » de mes recherches, ensuite il me faut les habiller en cherchant dans les archives ce qui pourra me parler d’eux.

Petit à petit, j’ai fait la connaissance de Théodore, Zoé, Léopold et tous les autres. J’ai découvert un peu de leur vie. Certains me sont devenus plus familiers à travers leurs lettres ou grâce à des découvertes inattendues
Parfois, j’arrive presque à les imaginer et à les voir vivre!

Ce blog vous fera découvrir ces ancêtres sans qui nous ne serions pas là.

8 thoughts on “Le pourquoi du comment…

  • 27 mars 2005 at 22 h 30 min
    Permalink

    C’est tellement bien écris … FELICITATION … Trés bon Blog avec beaucoup d’émotions. Je reviendrais avec plaisir. Marc

    Reply
  • 14 juin 2005 at 22 h 02 min
    Permalink

    Bonsoir,
    Suite à votre message sur la liste yahoo, j’ai eu la curiosité de venir voir votre blog.
    J’ai apprécié, vraiment, c’est comme si le temps, un instant s’était arrêté. Il y avait de la magie….
    Merci
    Lucile
    PS : vous m’excuserez, je préfère rester anonyme, (ou presque puisque vous avez mon prénom)

    Reply
  • 15 juin 2005 at 16 h 03 min
    Permalink

    Tout simplement épatant Christine!!!Bravo et merci de nous faire partager tes émotions de généalogiste!
    Emue par cette petite Agathe telle une Cendrillon! Qui va lui rapporter l’autre petit soulier!
    Attentive à tes regards instructifs sur une photo!! au début je pensais que tu ne connaissais pas les gens! scotchée!
    Transportée par les orchidées et les couleurs safranées que nous décrit si bien l’Auguste!
    Toile rayée jaune et blanche qui devient madeleine.
    Quelle belle femme la soeur de Léopold!
    Une mine sur laquelle on ne saute pas que le carnet militaire de Jules!
    Tous ces témoignages émouvant sur la vie de nos ancêtres! bref je me suis régalée!
    Je planche dur sur les relevés de mon village, une façon de retrouver comment ils vivaient au 19 ème….et je me surprends à prendre position
    Face à un décès d’une jeune femme de 25 ans servante chez Maître Fialayre…quelle vie a t elle eue si loin de chez elle… et quelques pages plus loin tiens :décès de Maître Fialayre…j’esquisse un sourire!
    Merci Christine
    Dany

    Reply
  • 16 juin 2005 at 14 h 06 min
    Permalink

    Effectivement POURQUOI? A quoi ça sert de connaître le nom de ceux qui nous ont précédé?
    Personnellement j’ai commençé mes recherches quand les signes de la maladie d’Alzheimer ont gâché la vie de ma famille. Etait ce pour retenir le temps quand la mémoire prend la clé des champs? Aussi pour rendre hommage à tous ces inconnus qui ont fait ce que nous sommes aujourd’hui…

    Cordialement

    Annick

    Reply
  • 16 juin 2005 at 18 h 08 min
    Permalink

    Je referme à regret ce journal de généalogie. Je vois que beaucoup d’entre nous ont les mêmes motivations pour faire ces recherches : savoir comment vivaient nos ancêtres, quels étaient leurs métiers, …
    Pour ma part, j’ai même découvert des “secrets de famille”, de ces choses qu’on cachait parce que cela faisait parler les gens.
    Surtout ne vous arrêtez pas là, continuez à nous faire découvrir tout ce que l’on peut extraire d’une photo ou d’autre document …
    Cordialement
    Patricia

    Reply
  • 16 juin 2005 at 18 h 10 min
    Permalink

    Je suis très émue par tous ces témoignages..
    J’ai commencé à lire par curiosité suite à votre mail sur génésavoie, puis je ne me suis plus arrêtée.
    Je me permets de transmettre vos coordonnées, car c’est ainsi que je conçois la généalogie.
    Merci pour ce moment de plaisir.

    Françoise
    mère de 3 enfants dont une aux beaux-arts
    enseignante
    passionnée de généalogie
    et je me suis découverte un ancêtre peintre, un bagnard et plein d’anonymes dont les vies sont toutes aussi intéressantes.

    Reply
  • 27 mars 2006 at 23 h 11 min
    Permalink

    C’est tellement bien écris … FELICITATION … Trés bon Blog avec beaucoup d’émotions. Je reviendrais avec plaisir. Marc

    Reply

Laisser un commentaire

%d